Tendances IT 2025, les bases de données et statistiques

Partagez sur les réseaux sociaux

Le 22 février 2022 Par Richard Desrochers

Pour accélérer l’adoption du numérique et répondre aux besoins d’un monde en évolution rapide, dans ce qui suit, les tendances IT 2025 vont plonger dans le monde presque insolite de la gestion de données. Bref, au cours des cinq prochaines années, la manière dont les données et les analyses sont produites, gérées et fournies va changer. Les nouvelles technologies devront s’adapter aux nouveaux problèmes de données et générer de nouvelle valeur commerciale.

Statistiques sur la gestion des données et l’analytique IA

  1. D’ici 2022, 70 % des organisations suivront rigoureusement les niveaux de qualité des données via des métriques, augmentant la qualité des données de 60 % afin de réduire considérablement les risques et les coûts opérationnels.
  2. D’ici 2022, 40 % du développement et de la notation des modèles d’apprentissage automatique seront effectués dans des produits qui n’ont pas l’apprentissage automatique comme objectif principal.
  3. D’ici 2023, 90 % des 500 plus grandes entreprises mondiales auront convergé la gouvernance de l’analytique dans des initiatives plus larges de gouvernance des données et de l’analytique.
  4. D’ici 2023, 90 % des 500 plus grandes entreprises mondiales auront convergé la gouvernance de l’analytique dans des initiatives plus larges de gouvernance des données et de l’analytique.
  5. D’ici 2025, 80 % des produits grand public ou industriels contenant de l’électronique effectueront une analyse sur l’appareil.

L’intelligence artificielle et automatisation

  • En 2021, plus de 60 % des vendeurs B2B seront activés par l’IA et l’automatisation.
  • D’ici 2022, le nombre d’ingénieurs en développement d’applications créant des modèles d’apprentissage automatique (ML) à l’aide de services ML automatisés passera de 1 % à 25 %, ce qui réduira le besoin de data scientiste.
  • D’ici 2023, l’IA basée sur l’infonuagique sera multipliée par 5 par rapport à 2019, faisant de l’IA l’un des meilleurs services cloud.
  • 69 % de ce qu’un gestionnaire fait actuellement sera automatisé d’ici 2024, nécessitant une refonte complète du rôle des directeurs
  • D’ici 2025, 47 % des budgets d’apprentissage et de développement risquent d’être gaspillés, car l’IA élimine 67 % des opportunités d’apprentissage sur le tas.

Évidemment, c’est bien connu, l’intelligence artificielle est une grande consommatrice de données. Des données qui deviennent de plus en plus difficiles à gérer dans des environnements non adaptés aux nouvelles technologies. Or, avec ces changements, il est impératif que les compagnies évaluent sérieusement les solutions de passage. Une approche technique que seuls les experts pourront effectuer avec succès.